La majorité fédérale enterre la lutte contre l’obsolescence programmée !

Posté le 21 Février 2018 dans Les Communiqués , National


Ce mardi en commission de l’Economie de la Chambre, était débattu la proposition de loi de Vanessa Matz et Michel de Lamotte visant à lutter contre l’obsolescence programmée. A l’issue de la commission, le message de la majorité fédérale est clair : lutter contre ce phénomène qui s’est encore accentué ces dernières années n’est pas une priorité. Le texte du cdH, déposé depuis 2016, a été rejeté.


Pour rappel, la proposition des députés cdH comprenait notamment un engagement des producteurs à aligner la durée de la garantie sur la durée de vie annoncée du produit et celui d’assurer la disponibilité des pièces de rechange tout au long de la durée de vie estimée du produit.

Depuis plus de deux ans, le gouvernement et la majorité ne cessent de reporter les discussions sur cette problématique qui touche directement le consommateur et qui a de lourdes conséquences environnementales, sociales, économiques et de santé.

Michel de Lamotte déplore cette absence de courage de la majorité et du gouvernement alors même que des nouveaux scandales touchant sont apparus ces dernières semaines.

Le gouvernement, par la voix de la ministre Marghem, s’était répandu en grands effets d’annonce. Une nouvelle fois, on peut mesurer le gouffre existant entre ses paroles et ses actes et ce, au détriment des consommateurs.