Taxer les voitures au kilomètre : pour le cdH, c’est NON !

Posté le 25 Avril 2018 dans Les Communiqués , Région Wallonne , Mobilité/Transport


Pour Dimitri FOURNY, chef de groupe cdH au Parlement de Wallonie, la proposition de taxer les voitures particulières au kilomètre est une très mauvaise réponse au problème primordial de la mobilité. 

Concrètement, la FEB (Fédération des entreprises de Belgique) et la FEBIAC (la Fédération belge de l’Automobile et du Cycle) ont proposé l'introduction d'une taxe kilométrique "intelligente" pour les voitures et les camions. Cette taxe "intelligente" permettrait un tarif kilométrique variable selon le temps de parcours et l'endroit du déplacement.


Pour Dimitri FOURNY, une telle mesure est inacceptable, en particulier pour :

  • les habitants des zones rurales, soit 40% des Wallonnes et des Wallons, qui n’ont souvent d’autre choix que d’utiliser leur voiture pour accéder à leur lieu de travail, aux commerces, à l’école des enfants, aux services, … quand on sait de surcroît que la plupart des ménages comptent deux véhicules ;
  • les travailleurs qui sont obligés de parcourir de longues distances pour leur emploi.

De plus, il s’agirait d’une double peine fiscale puisque les automobilistes contribuent déjà via les accises sur le carburant !

Plutôt que lever des taxes nouvelles, le cdH préconise le développement de mesures visant à favoriser la mobilité et diminuer de 30% le trafic en Wallonie dont notamment :

  • initier le RECO (Réseau Express de Covoiturage) ;
  • maintenir l’avantage fiscal sur les voitures de société mais ouvrir d’autres possibilités ;
  • améliorer la mobilité dans les grandes villes via la création de parkings de persuasion aux entrées des villes et une meilleure accessibilité aux transports en commun ;
  • ...

Il est primordial de mettre en œuvre ces mesures qui amélioreront la qualité de vie de tous les citoyens pour limiter voire supprimer la congestion routière en Wallonie, sans toucher au portefeuille des familles !

Ce mercredi 25 avril 2018, Dimitri FOURNY déposera une proposition de résolution au Parlement de Wallonie visant à réaffirmer le refus de cette taxe au kilomètre pour tous les véhicules particuliers.