UNE EAU DU ROBINET D’EXCELLENTE QUALITÉ QUELS INVESTISSEMENTS POUR LA GARANTIR ?

Posté le 13 Février 2018 dans Les Communiqués , Région Wallonne


Le Ministre wallon de l’Environnement Carlo DI ANTONIO dément fermement l’information selon laquelle l’eau du robinet wallonne pourrait représenter un risque pour la santé des consommateurs. 


« Des investissements importants sont consentis en Wallonie pour assurer une eau de distribution de qualité. L’eau de distribution wallonne est d’excellente qualité sur l’ensemble du territoire et il s’agit du produit alimentaire le plus contrôlé ! » explique le Ministre.

Avant d’arriver dans notre robinet, l’eau de distribution doit satisfaire à pas moins de 48 paramètres de qualité.

Le laboratoire d’analyse de la Société wallonne des Eaux (SWDE) à Fleurus, opérateur public assurant les 2/3 de la distribution d’eau en Wallonie, effectue 30.000 prélèvements par an dont plus de 10.500 directement au robinet de ménages wallons. Près de 1,5 millions d’analyses sont pratiquées sur ces prélèvements.

Bactéries, microbes, pH, solvants, minéraux, nitrates, pesticides, métaux lourds, résidus médicamenteux, … sont autant de molécules examinées. Les résultats concluent à un taux de conformité de l’eau du robinet pour les paramètres impératifs de 99,71%. Les 0,29% de non-conformité restants ne signifient pas pour autant une contamination entrainant une non-potabilité ou un risque pour la santé (ex : taux de fer légèrement supérieur).

Une application pour connaitre la qualité de l’eau, rue par rue

La qualité des eaux distribuées par le réseau public en Wallonie fait l’objet d’un monitoring constant. Une application disponible sur le site de la SWDE permet à chaque wallon de découvrir la qualité de l’eau dans sa rue en introduisant son adresse. La fréquence des analyses, la composition de l’eau ainsi que sa provenance sont ainsi détaillées. https://www.swde.be/fr/actualite/dans-votre-commune

250 millions d’euros pour l’accessibilité et la qualité de l’eau distribuée

Un financement de 250 millions EUR est investi depuis 2015 par la Wallonie et les producteurs d’eau pour la mise en œuvre de la 1ère phase du Schéma régional de Ressources en Eau. Ce schéma vise à maintenir et à renforcer les standards très élevés en termes d’accessibilité et de qualité de l’eau distribuée en Wallonie.

Concrètement, ce montant va contribuer à sécuriser l’ensemble du réseau de production et de distribution d’eau en Wallonie. Toute personne reliée à la distribution publique sera ainsi assurée à tout moment d’avoir accès à l’eau et que celle-ci soit de qualité.

Cette sécurisation s’organisera via une interconnexion des réseaux entre eux afin qu’en cas de problème constaté sur une prise d’eau, l’approvisionnement en eau puisse être assuré par un autre captage.

Cette interconnexion nécessite des travaux importants : la SWDE prévoit de réaliser d’ici 2023, environ 300 km de conduites et la sécurisation de 787.000 raccordements en Wallonie.

Les premiers travaux importants qui sont en cours ou qui le seront très prochainement concernent la région de La Louvière et de Charleroi. Mais cela concerne également les zones de Durbuy, Florennes, Tournai, les interconnexions entre Liège et Andenne, entre Andenne et Wellin, la liaison Mons-Lille, le Brabant wallon ou encore la région d’Houffalize.

nouveau contrat de gestion liant le Gouvernement wallon et la Société wallonne des eaux pour la période de 2018 à 2022

Par ailleurs, Carlo DI ANTONIO a signé le renouvellement du contrat de gestion liant le Gouvernement et la Société wallonne des eaux (SWDE) pour la période 2018 à 2022 qui prévoit la garantie de la qualité de l’eau distribuée et la sécurisation de l’approvisionnement en eau.

Il s’articule autour de plusieurs autres objectifs dont la maîtriser le prix de l’eau et la garantie d’un service optimal au client.

Ce contrat prévoit notamment le maintien d’une politique d’investissement pour la réhabilitation des conduites.