En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Aides économiques : la Flandre est bien plus généreuse que la Wallonie

"Je comprends la colère des indépendants et des PME. Et je suis moi aussi en colère. Aujourd’hui, les aides wallonnes, c’est trop peu, trop tard et trop compliqué ! Quand on regarde le concret, un indépendant wallon reçoit moins qu’un flamand."

François Desquesnes, chef de groupe du cdH au Parlement de Wallonie, plaide à nouveau pour une généralisation et une automatisation des aides accordées aux secteurs toujours impactés par la crise sanitaire ainsi qu’une compensation pour les frais fixes.

Pour le cdH, à l'échelle micro-économique, les chiffres montrent bien que les entreprises flamandes sont davantage aidées.

  1. Pour un petit cafetier employant un seul équivalent temps plein (ETP) et ayant subi une perte de chiffre d'affaires de 40% sur un total de 190.000 euros, percevrait 5.825 euros d'aides en plus en Flandre qu'en Wallonie (22.325 euros au nord du pays contre 16.500 en Wallonie) soit une différence de 35%;
  2. Pour un cafetier moyen (2 ETP pour un chiffre d'affaires annuel de 450.000 euros), la différence grimperait à 39,5% et dépasserait les 97% pour la brasserie (20 ETP et 4,5 millions de chiffre d'affaires annuel);
  3. Quant au forain, il percevrait une aide de 31.200 euros en Flandre et de 28.750 euros en Wallonie (+8,5% en faveur de la Flandre);
  4. Une agence de voyage employant 25 salariés pour un chiffre d'affaires de 12,5 millions annuel recevrait 27 fois plus d'aides au nord qu'au sud du pays.

Retrouvez l'article ici