En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

André Antoine : "C'est la plus grand gifle jamais collée au réseau libre"

Plan de relance pour les bâtiments scolaires : 58,5 % des fonds seront alloués aux bâtiments de WBE (ex-réseau de la Communauté française qui scolarise moins de 15% des élèves); tous les réseaux subventionnés se partageant les 41,5 % restants (Villes et communes, Provinces et réseaux libres confessionnel et non confessionnel).

 Pour André Antoine : “La clé de répartition présentée est scandaleuse : elle consacre l’inégalité entre élèves. Il est inadmissible que des élèves ou leurs parents soient discriminés en fonction de leur choix.”

 Interview à découvrir dans La Libre du jour.