En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Création d’un label « camps durables » en wallonie

Le Ministre wallon de l’Environnement et de la Transition Écologique, Carlo DI ANTONIO lance un appel à projets à destination des mouvements de jeunesse. Objectif : développer quinze projets orientés « Camps Durables ».

« De plus en plus, les animateurs des mouvements de jeunesse wallons s’engagent à respecter l’environnement en adoptant des habitudes zéro déchet, en utilisant des modes de déplacements alternatifs, etc… souligne Carlo DI ANTONIO. Interpellé par ces jeunes, je souhaite mettre en valeur leur engagement à travers la création d’un label « camps durables ».

Un appel à participation est dès à présent lancé auprès de toutes les sections de mouvements de jeunesse wallons afin de désigner 15 projets « camps durables ».

15 projets, 3 objectifs :
  • Mesurer l’ambition et confirmer l’intérêt des jeunes pour la création d’un label « camps durables »;
  • Déterminer la pertinence du label « camps durables » au regard d’une grille d’analyse et des expériences de terrain.
  • Décupler les initiatives en transition écologique au sein des mouvements de jeunesse.
 
Comment être sélectionné ?

Pour être candidates, les sections doivent faire partie d’une des 5 fédérations reconnues en Wallonie à savoir :

  • Les Scouts (Fédération des Scouts),
  • Les Guides (Guides Catholiques de Belgique),
  • Les Patros (Fédération nationale des Patros),
  • Les Faucons Rouges,
  • Les Scouts et Guides Pluralistes de Belgique
 

Pour s’inscrire, les sections doivent remplir le formulaire en ligne de dépôt de candidature disponible sur le site web www.walloniedemain.be. Les inscriptions se clôtureront le 1er mars 2019 !!!

Chaque section sera évaluée sur 5 grands axes, à savoir :

  • L’alimentation durable ;
  • L’hygiène et le cadre de vie ;
  • La gestion des déchets ;
  • La mobilité et la multimodalité ;
  • Les animations et activités de sensibilisation.
 

Les lauréats seront également sélectionnés sur base de leur diversité. Le jury veillera à élire, d’une part, des sections débutantes en matière de développement durable et d’autre part, des sections qui mettent d’ores et déjà des choses en place. La répartition géographique des potentiels lauréats sera également prise en compte.

« Les sections lauréates bénéficieront d’une formation et d’un accompagnement afin de leur permettre de réaliser davantage d’activités de sensibilisation en faveur de l’environnement et de la transition écologique » précise le Ministre.