En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Crise du gouvernement. Le cdH exige le renforcement du pouvoir d’achat et du bien-être des belges, et des actes en faveur du climat et de la planète!

Le cdH prend acte du nouveau gouvernement Michel II.

« À ce stade, on assiste toujours à une démonstration de jeux politiciens, je n’ai pas encore entendu un mot sur les solutions à mettre en œuvre pour améliorer le bien-être de nos concitoyens. Les urgences sur la table sont claires : pouvoir d’achat, bien-être, soins de santé, pensions, coût de l’énergie, et actions concrètes pour le climat », insiste le Président des Humanistes.

Personne ne peut s’étonner des dérives de la NVA, certainement pas ceux qui les ont porté au pouvoir

Pour le cdH, le chaos dans lequel la Belgique est aujourd’hui plongée est écrit depuis 2014. « Nous avons refusé d’aller dans un gouvernement MR-NVA, qui portait un projet anti-Belge, voire anti-francophone », rappelle Benoît Lutgen, Président du cdH. « Le ver était dans le fruit, dès le premier jour. Personne ne peut s’étonner des dérives de la NVA, certainement pas ceux qui les ont porté au pouvoir ».

Pour le cdH, il est crucial dès à présent de renforcer le bien-être et le pouvoir d’achat des Belges, et d’avancer concrètement en faveur du climat. « Renforcer le pouvoir d’achat et le sentiment de bien-être, et s’occuper du climat, c’est l’urgence absolue pour les Belges, notre pays, notre Planète ».

Le cdH demande donc au Premier Ministre de rassembler l’ensemble des forces vives - sociales, environnementales, économiques, démocratiques - pour répondre concrètement à ces urgences majeures. « Se contenter d’un prolongement d’un gouvernement épuisé, soutenu par un baxter NVA serait tout à fait inacceptable », conclut Benoit Lutgen.