En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Crise Michel II. Pour le cdH : Un projet humain, durable et soutenu par les Belges. L’urgence d’un changement de cap.

Pour le cdH, cette après-midi, le Premier Ministre doit expliquer sans détour l’orientation que le gouvernement Michel II entend prendre. « Il n’est plus possible de rester dans le flou artistique qui prévaut depuis des jours et des jours », affirme Catherine Fonck, Cheffe de groupe cdH à la Chambre. « Le Premier doit être clair : le changement est-il cosmétique et reste-t-il dans la logique de la NVA, ou a-t-il entendu les revendications citoyennes, les besoins des familles, en termes de bien-être, de niveau de vie, de qualité de l’environnement ? », s’interroge la Députée.

Cessons cette politique qui pénalise les citoyens.

Benoît Lutgen

Pour les Humanistes, un changement de cap est indispensable. Il doit notamment intervenir pour :

  • mettre fin aux économies dans les soins de santé et les refinancer à hauteur de 250 millions supplémentaires par an ;
  • ramener la TVA sur l’électricité et le mazout de chauffage de 21 % à 6 % afin de soulager les belges;
  • renforcer considérablement les moyens financiers et humains dans les secteurs de la Justice et de la Police.
  • mettre sur les rails un Pacte d’investissement stratégique visant à doper l’économie dans les secteurs de la mobilité, la transition énergétique, la numérisation, la sécurité et la Justice, la santé et l’enseignement ;
  • réaffirmer une véritable ambition pro-européenne, notamment en matière budgétaire, sociale, climatique, de défense… ;

Pour le cdH, il est primordial de sortir de cette crise par le haut : « Cessons cette politique qui pénalise les citoyens et renforce la méfiance vis-à-vis du politique, et avançons pour faire de cet imbroglio une vraie opportunité », souligne le Président du cdH. 

Ce mardi, le Premier Ministre doit « proposer des mesures concrètes, urgentes, positives pour l’ensemble de la population. C’est à cette seule condition qu’il pourra obtenir, au Parlement, le soutien démocratiquement nécessaire ». 

Pour le cdH, il est temps de tourner la page d’une politique NVA. Le groupe cdH déposera d’ailleurs une motion de recommandation. « Nous sommes prêts. L’ensemble des forces démocratiques doit se rassembler autour d’un projet qui répond aux réelles attentes des Belges », insistent les humanistes.