En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Discours de Maxime Prévot, forum entraide, dimanche 5 mai 2019

Les défis actuels nous invitent à resserrer les liens. 

Maxime Prévot

Chacun d’entre nous a besoin, pour avancer ou pour se relever d’un accident de la vie, de savoir qu’il peut compter sur les autres. Nous ne formerons pas une société harmonieuse, qui va de l’avant…

… si le nombre de ceux qui se demandent de quel côté de la barre ils se trouveront, augmente :

  • Aurais-je assez pour vivre ?
  • Aurais-je accès à cette formation pour un décrocher un travail ?
  • Trouverais-je alors une solution pour garder mes enfants ?
  • Comment puis-je aider mes parents qui vieillissent ?

… si le nombre de ceux qui se demandent quelle main leur sera tendue augmente et s’il y aura des conditions à cela. Chacun pour soi et l’État pour tous, ce n’est pas notre modèle. Ce n’est pas un modèle humain ! Car le « social » comme on dit, c’est quoi ? C’est le lien humain, c’est se sentir effectivement responsable de l’autre. Ce n’est jamais à sens unique. Chacun doit se rappeler qu’il a bénéficié ou qu’il bénéficiera un jour de la solidarité.

Pour relever les immenses défis actuels, pour entreprendre l’avenir, les citoyens ont besoin de confiance. Non, leurs enfants, nos enfants, ne sont pas condamnés à vivre moins bien ! Ils méritent une réelle sécurité d’existence. Notre pays avance mieux lorsqu’il rassemble toutes ses composantes. Lorsque que chacun peut prendre part à la prospérité collective et sait qu’il ne sera en aucun cas laissé au bord du chemin.

Les défis actuels - culturels, démographiques, technologiques, géostratégiques - nous invitent à resserrer les liens. Entre les générations, entre les travailleurs, entre ceux qui savent et ceux qui apprennent. Ils représentent aussi l’opportunité de renforcer effectivement ces liens.

Prenez le numérique. Il porte à la fois le risque d’une fracture entre ceux qui sont nés avec et ceux qui n’en sont pas, pour toutes sortes de raisons, culturelles, éducatives, territoriales, financières. Et en même temps, les technologies numériques apportent des solutions innovantes pour renforcer la qualité des soins, assurer la sécurité des personnes âgées ou économiser l’énergie.

Notre projet, c’est multiplier les liens humains. Un peu comme les neurones de notre cerveau. Plus il y a de connexions, plus l’intelligence et les qualités humaines se développent !

Lire le discours dans son intégralité