En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Le cdH dénonce de l’amateurisme et de la désinvolture dans la gestion du budget bruxellois.

 

How to Share With Just Friends

How to share with just friends.

Posted by Facebook on Friday, December 5, 2014

Le dernier rapport de la Cour des Comptes sur le compte général 2020 de la Région bruxelloise est sans appel. Primo, la Cour des comptes ne peut rendre d’avis tant il y a des erreurs dans les comptes présentés. Du jamais vu. Deuxio, elle rapporte une dette globale de 9 milliards d’euros. Ces deux constats confirment les inquiétudes exprimées par le cdH depuis deux ans en Commission des Finances.

La Région bruxelloise est à nouveau le cancre de la classe en présentant une comptabilité truffée d’erreurs dans ses chiffres et calculs.

"Comment voulez-vous que nous, parlementaires de la Commission Finances, puissions avoir confiance dans les tableaux qui nous sont présentés et faire un travail sérieux d’analyse si même la Cour des comptes baisse les bras face à un tel amateurisme" déplore Christophe De Beukelaer, député cdH au Parlement bruxellois.

Il y a un an, le cdH s’inquiétait et prévenait le gouvernement bruxellois de la dette globale de la Région qui risquait d’approcher les 10 milliards d’euros fin 2020. "Le gouvernement me riait au nez quand je présentais ces projections" rappelle Christophe De Beukelaer. Pourtant, et malheureusement, le rapport de la Cour des Comptes mentionne une dette de 9 milliards d’euros, ce qui correspond à un ratio dettes/ recettes de 178%. La dette a explosée de +2,45 milliards par rapport à fin 2019 et +90% par rapport à 2016. "Le scénario le plus pessimiste est en train de se réaliser" alerte le député humaniste.

Au vu de cette situation catastrophique, le cdH demande :

Que le Ministre Gatz vienne s’expliquer au Parlement ce mercredi en plénière. Toute la lumière doit être faite sur les manquements de son cabinet et/ou de son administration.

Que les documents budgétaires qui nous seront envoyés dans quelques jours soient accompagnés d’une note qui explique comment les erreurs du compte 2020 ont été corrigées afin de rétablir la confiance avec le Parlement.

Que le Budget 2022 soit un budget de redressement, avec une trajectoire crédible pour sortir de l’endettement. Un endettement est normal en temps de crise, mais le problème est qu’il est structurel, gigantesque et que Gouvernement ne propose aucune vision pour en sortir.