En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Les mouvements de jeunesse s’engagent pour des « camps durables »

Une démarche zéro déchet, une attention particulière à l’utilisation de l’eau, des produits locaux, des modes de déplacements alternatifs,... Les mouvements de jeunesse wallons sont déterminés à changer leurs habitudes pour réduire leur empreinte écologique. Preuve en est : ils ont répondu massivement à l’appel lancé par le Ministre wallon de la Transition écologique Carlo DI ANTONIO dans le cadre d’un projet de label « Camps Durables ». 

86 candidatures ont été enregistrées suite à l’appel lancé en février dernier. Comme le voulait la procédure de sélection du projet-pilote, 15 sections ont pu être retenues par le jury. 

Les habitudes de production et de consommation de ces dernières ont été passées à la loupe et analysées à travers une grille de critères en adéquation avec les 17 Objectifs de Développement Durable fixés par l’ONU.

Sections retenues :

FORMATION ET ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS PILOTES

Afin de permettre aux sections lauréates de réaliser leurs ambitions mais aussi de proposer des activités de sensibilisation à la transition écologique (ateliers do it yourself, démarches zéro déchet, challenge en alimentation durable,...), les sections lauréates bénéficient dès à présent d’un accompagnement proposé par EcoRes.

Les formations ont déjà commencé ! Il s’agit, en effet, pour les sections retenues par la Wallonie, d’être prêtes pour le camp d’été ainsi que pour les activités prévues dès la rentrée scolaire. 

Un guide des bonnes pratiques est également en cours de rédaction.