En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Maxime Prévot était l'invité sur RTL TVI

La situation sanitaire est alarmante. Des mesures fortes sont donc légitimes.

Mais elles seraient mieux comprises et acceptées si elles étaient plus ciblées et moins stigmatisantes pour un secteur qui paie les pots cassés du manque d’anticipation des gouvernements depuis des mois.

Les gouvernements subissent la crise plutôt que de la gérer. À présent il faut soutenir sérieusement l’horeca et l’événementiel au sens large, et éviter de devoir fermer les écoles, car c’est indispensable pour l’apprentissage des élèves et le soutien aux parents qui travaillent.

 Maxime Prévot était sur le plateau de C'est pas tous les jours dimanche - RTL TVI à retrouver ici