En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Novembre « mauve » : une campagne des femmes cdH

Le mois de novembre est un mois important pour la cause des femmes. A cette occasion, les femmes cdH ne resteront pas inactives ! Différentes campagnes seront menées sur les réseaux sociaux, mais également sur le terrain afin de soutenir la journée belge des femmes le 11 novembre et la Journée mondiale contre les violences faites aux femmes du 25 novembre.

Le 11 novembre, journée belge des femmes

Le 11 novembre 1972, les féministes belges organisaient leur première «fête». Entre elles exclusivement. Le choix du 11 novembre était purement fortuit. C'était le seul jour libre (et férié) à l'agenda de Simone de Beauvoir, invitée à ce premier rassemblement. Au Passage 44, on s'était bousculées. Mais aujourd'hui, paradoxe, la Journée belge des femmes est surtout... flamande. Et a presque disparu des calendriers féministes côté francophone. Ce n'est pas une raison pour l'ignorer.

 

Une campagne anti-violences sur les réseaux sociaux 11-25 novembre

L'équipe des femmes a en tout cas choisi cette date du 11 novembre pour lancer la campagne anti-violences, soit trois petits clips vidéos qui seront diffusés sur l'ensemble des réseaux sociaux : facebook, twitter, instagram... Et cela, jusqu'au 25 novembre, Journée mondiale pour l'élimination des violences faites aux femmes.

L'objectif est triple :

  • Sensibiliser, sensibiliser à l'urgence de prendre la mesure des faits de violences à l'égard des femmes afin que la Tolérance zéro s'impose : cela passe d'abord par une meilleure connaissance du phénomène (investissement dans la recherche), une meilleure prévention (campagnes de sensibilisation plus nombreuses), une législation adaptée (reconnaissance du féminicide, bracelet anti-rapprochement pour conjoints violents...), une formation de tous les intervenants de 1ère ligne (police, magistrats...), un accompagement des victimes (consultations, hébergement...) ;
  • Encourager les femmes et les hommes à nous rejoindre sur la page facebook Femmes et Société asbl où nous diffusons des idées humanistes « women friendly » : soyez de plus en plus nombreuses, dès aujourd'hui, à nous rejoindre et incitez vos connaissances à nous rejoindre sur cette page publique (pour rappel, il existe aussi un groupe facebook « fermé » Femmes cdH) ;
  • Inciter un maximum de personnes, femmes et hommes, à rejoindre la manifestation nationale organisée par Mirabal, soit l'ensemble des associations de femmes, dont les femmes cdH, le 24 novembre (14 heures), à Bruxelles (gare centrale), soit la veille et à l'occasion de la Journée mondiale contre les violences faites aux femmes. Pour plus d'infos, cliquez ici !  

Nous comptons sur vous relayer les différentes campagnes sur les réseaux sociaux. 

Une main « mauve » levée contre les violences

En signe de ralliement, l'organisation Mirabal propose que chaque participant.e poste, sur les réseaux, une photo avec une main mauve brandie devant son visage. Cela peut être fait en groupe et en individuel. L'équipe des femmes cdH propose de commencer à diffuser de telles photos une dizaine de jours avant la manifestation, soir à partir du mercredi 13 novembre en soirée et jusqu'au 24 novembre. Il est important de montrer que le parti et particulièrement les femmes cdH sont sensibles à la thématique. Le 25, Mirabal incite aussi à respecter une « minute de bruit » à midi dans plusieurs grandes villes