En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Place aux femmes !

L’arrondissement de Tournai-Ath-Mouscron représente incontestablement et depuis de nombreuses décennies une terre où les valeurs humanistes sont partagées et appréciées. A Jean-Pierre Detremmerie, Damien Yzerbyt et Alfred Gadenne, des femmes de talent ont succédé, dont Brigitte Aubert, Ann Cloet, Mathilde Vandorpe et Marie-Hélène Vanelstraete notamment. D’autre élus et militants sont bien entendu également présents sur le terrain et ont tous ont à cœur d'être des interlocuteurs de premier choix pour les Mouscronnois et tous les habitants de ce triple arrondissement, aux portes de la Flandre. 

« Je suis ravi de voir que Mouscron propose, depuis plusieurs mois maintenant, des femmes aux postes clés. C’est à souligner dans un monde politique que l’on dit parfois « macho »

Maxime Prévot

Fort de ces talents et de ces expertises, le cdH souhaite, plus que jamais, consolider son statut de formation politique porteuses de solutions et non de conflit, tant à l'échelle de la Région que de l’Europe. En outre, les Humanistes sont sensibles à défendre la ruralité et les enjeux qui y sont liés, en veillant à réussir la transition écologique sans qu'elle ne laisse qui que ce soit de côté, notamment les agriculteurs et les producteurs.

C’est donc une liste régionale portée par Mathilde Vandorpe, actuelle et légitime députée régionale, que le cdH proposera aux électeurs. Mathilde Vandorpe est une députée engagée, travailleuse et efficace. Elle a pu en faire la démonstration dans un grand nombre de dossiers en faveur de Comines, Tournai, Ath, Ellezelles, Mouscron bien sûr et tant d’autres communes de la Wallonie picarde. Elle sera secondée sur la liste par Philippe Duvivier, de la région Ath-Tournai, Président de la FUGEA et à ce titre engagé de longue date notamment en faveur de la cause agricole. Pour Philippe, il s’agit d’une opportunité extraordinaire de décrocher un mandat parlementaire qui ne manquera pas de mettre l’accent notamment sur les enjeux ruraux, agricoles et entrepreneuriaux. En troisième effective, nous trouverons avec joie Ann Cloet, Echevine mouscronnoise notamment des finances et de la petite enfance qui s’engage une nouvelle fois pour nos couleurs.

L’échevine Marie-Hélène Vanelstraete figurera quant à elle sur la liste fédérale afin de relayer et appuyer nos projets et ceux de la Wallonie picarde auprès des cénacles fédéraux où l’actualité ne manquera pas d’être sensible et cruciale pour l’avenir de notre pays et de notre région. 

Enfin, c’est à l’Europe que Brigitte Aubert, notre Bourgmestre, a accepté à notre demande d’apporter sa force de travail et sa connaissance dans les dossiers transfrontaliers, pour porter la parole de Mouscron et de toute la Wallonie Picarde au sein du projet Lille Europe Métropole et ainsi veiller à ce que la Wallonie picarde et la cité des Hurlus ne soient pas les oubliés des fonds européens. Elle s’engage ainsi pleinement à nos côtés tout en veillant, comme tant d'autres, à honorer l'engagement formulé de longue date de soutenir Mathilde Vandorpe à la Région. 

« Je suis ravi de voir que Mouscron propose, depuis plusieurs mois maintenant, des femmes aux postes clés. C’est à souligner dans un monde politique que l’on dit parfois « macho ». Les Humanistes démontrent une nouvelle fois que c’est l’engagement d'une équipe qui prime, ainsi que le travail au service des citoyens. Tous ensemble, avec les futurs candidats qui les rejoindront, formeront une équipe de choc et de compétence pour la Wallonie picarde », souligne Maxime Prévot, Président du cdH.