En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

S'agit-il d'une erreur de calcul, ou une position d'un autre temps ?

Rénovation de l’immobilier scolaire.

René Collin : "Je suis interloqué par la clé de répartition. À l’évidence, elle ne tient pas compte de l’égalité de traitement. 62 % de la dépense est réservée au seul pouvoir organisateur WBE qui scolarise 14,5 % de la population tandis que 24 % sont destinés aux réseaux subventionnés qui prennent en charge 85,5 %. S’agit-il d’une erreur de calcul, ou au contraire, adoptez-vous une position d’un autre temps alors que les besoins sont les mêmes dans toutes les écoles ? Doit-on conclure que les enfants ne seraient pas tous égaux ?"

Frédéric Daerden annonce avoir sollicité l’Europe et met sur table un plan de répartition : 450 millions pour WBE, 175 millions pour l’enseignement subventionné officiel (communes, provinces…) ou subventionné libre et 100 millions pour l’enseignement supérieur.

Un déséquilibre qui fâche.

+ d’infos sur Le Soir Plus