En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Santé mentale : le cdH lance un cri d’alarme

Santé mentale : il faut prendre en compte l’impact psychique ! "La crise continue. Et c’est de pire en pire..."

Ce mardi, en commission Santé du Parlement wallon, la Députée Mathilde Vandorpe présentera sa résolution sur le sujet. Objectif : développer une stratégie renforcée de prévention du suicide et collecter les données précises, de semaine en semaine, pour objectiver le phénomène.

"Il y a un impact aujourd’hui qui ne va se terminer avec le déconfinement. On en a pour des mois, des années même. Pas seulement pour les jeunes qui décrochent, je pense aux soignants, à la première ligne qui tient le coup pour le moment. Mais quand la pression va retomber… Je pense aussi à ceux qui vont se retrouver sans emploi, avec une faillite sur les bras... Ce sont des chocs qui vont perturber des familles entières. Il y a une crise sanitaire qui sera suivie d’une crise économique. Et, de manière transversale, d’une crise psychique. Tout le monde est concerné. Il faut sensibiliser maintenant, avant qu’il soit trop tard. "

Le cdH demande au Gouvernement wallon de :

  • travailler avec les autres niveaux de pouvoir pour prévenir le suicide;
  • mettre en place un monitoring hebdomadaire permanent des décès par suicide renseignés par les certificats de décès;
  • renforcer les lignes d’écoute de prévention du suicide et proposer le rappel systématique des appelants;
  • mobiliser des moyens supplémentaires pour le suivi des personnes après un suicide dans le milieu dans lequel il est intervenu et dans les milieux fréquentés par la personne décédée;
  • sensibiliser les acteurs de première ligne, les parents et les enseignants à la détection précoce du suicide.

L'article ici.