En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Stop aux économies cachées imposées aux hôpitaux, aux soignants et in fine aux patients !

Ce mercredi, en commission Santé de la Chambre, un projet de loi de la ministre De Block visant à faire des économies sur les médicaments est débattu.

S’il est bien évidemment positif de diminuer la facture de médicaments pour le patient, la face cachée de ce projet de loi est très inquiétante. En effet, c’était à la ministre d’imposer l’ensemble de ces économies au secteur pharmaceutique et pas de renvoyer une partie de la facture aux hôpitaux.

Catherine FONCK, députée fédérale, dénonce ces nouvelles économies faites sur le dos des hôpitaux. En effet, plutôt que d’imposer une diminution du prix des médicaments directement au secteur pharmaceutique, la ministre diminue le financement des hôpitaux à hauteur de 48 millions d’euros. Chaque hôpital devra se débrouiller pour tenter de négocier des diminutions de prix avec le secteur pharmaceutique. Et tant pis s’ils n’y arrivent pas !   

Les hôpitaux risquent une nouvelle fois d’être impactés sur le plan budgétaire. Inacceptable pour la député humaniste au vu des économies qui leur ont déjà été imposées ces dernières années ! 

Via un amendement corrigeant le projet de loi, Catherine Fonck appelle l’ensemble des partis à réagir afin de ne pas impacter encore une fois les hôpitaux et donc in fine les soignants et les patients.