En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Un élève = un élève ! Une école = une école !

Un élève = un élève ! Une école = une école !

Investir 300 millions du plan de relance européen pour les bâtiments scolaires, c’est bien… Mais une répartition équitable entre tous, cela doit être la règle !

Le projet du Gouvernement PS-MR-Ecolo méprise la liberté de choix des parents car il pénalise fortement les écoles communales, provinciales et libres en leur octroyant moins de 42% des budgets alors qu’ils scolarisent ensemble 85% des élèves !

Pour Alda Greoli, un seul critère de répartition est possible : un enfant = un enfant.

Le cdH dépose donc aujourd’hui avec DéFI une proposition de décret visant à rencontrer cet objectif d’équité tout en permettant un lancement rapide des projets de rénovations.

Le plan européen demande d’agir vite… Le décret est prêt !