En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Vaccination en Belgique : on doit accélérer

Question : "On est quand même plus rapide que la France. Et puis si on compare la Wallonie à la Flandre, on remarque que la campagne de vaccination est plus rapide en Wallonie."

 Réponse : "Oui, mais regardez un petit peu l'Allemagne, l'Espagne, le Portugal, l'Estonie, la Slovaquie, sans parler d'Israël qui a vacciné 20% de sa population. Soyons très clair : on doit accélérer, parce que c'est une véritable course contre la montre avec ce virus."

La cheffe de groupe cdH à la Chambre, Catherine Fonck répondait aux questions de Fabrice Grosfilley ce lundi matin sur Bel RTL.

Elle a une nouvelle fois appelé le gouvernement à accéler la vaccination. La Belgique est en retard sur de nombreux pays européens.

Pour passer à la vitesse supérieure, Catherine Fonck demande une vaccination en flux continu. En effet, tout en sécurisant la disponibilité de la seconde dose (injectée 3 semaines après la première), on peut se passer de stocker des dizaines de milliers de doses mais plutôt les utiliser pour vacciner plus de personnes, plus rapidement. Cela n’a pas de sens que sur les 80.000 doses reçues, 60.000 soient conservées pour les secondes injections.

En outre, la députée humaniste s’interroge sur le nombre de vaccins Pfizer commandés par la Belgique. En effet, sur les 300 millions de vaccins commandés par l’Union Européenne, notre pays avaient droit à 2,5%, soit 7,5 millions. Or, le gouvernement a annoncé qu’il disposerait de 5,1 millions de vaccins Pfizer. Catherine Fonck interpellera le Premier ministre et le ministre de la Santé dans les prochains jours afin d’obtenir la clarté sur ce point et de voir comment récupérer ces quelques 2,5 millions de doses.

Catherine Fonck, ce matin, au micro de Bel RTL, l'interview ici.