En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Vaccination : Un démarrage au ralenti

 "Je parlerais d’un démarrage timide, pour ne pas dire au ralenti. On est dans une course contre la montre et on va le payer cash sur le plan des décès, des malades gravement atteints, mais aussi sur le plan économique et social."

Dans les colonnes du Soir et de la DH, Catherine Fonck invite la Belgique à revoir d’urgence sa stratégie de vaccination et à appuyer un gros coup sur l'accélérateur. 

"On détenait 10.000 doses fin décembre et on n’en a utilisé que 700. On veut nous faire croire qu’on va plus vite qu’en Allemagne alors que ce pays a déjà vacciné 189.000 personnes et compte atteindre rapidement les 500.000 vaccinations par semaine. La différence, c’est que les Allemands ont énormément anticipé et ont mis en place des centres de vaccination. Je ne veux pas jouer au concours de vitesse mais cela démontre que la Belgique avance sur la pointe des pieds. C’est incompréhensible car chaque minute compte. Je rappelle qu’on est dans une course contre la montre et qu’on va le payer cash sur le plan des décès, des malades gravement atteints, mais aussi sur le plan économique et social.

Sur le cas des soignants, qui présentent des risques fortement accrus, il faut commencer à vacciner rapidement afin qu’ils puissent continuer à soigner les patients. »

Retrouvez l'article sur Le Soir Plus