En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Aujourd’hui, seuls Lampiris et Engie proposent encore de nouveaux contrats aux Bruxellois sans conditions. Où sont donc passés les autres ?

Le Soir : Aujourd’hui, seuls Lampiris et Engie proposent encore de nouveaux contrats aux Bruxellois sans conditions. Où sont donc passés les autres ?

A Bruxelles, depuis 2006, le cadre régulatoire impose aux fournisseurs d'énergie de passer devant la justice de paix pour rompre un contrat avec un client en défaut de payement. En moyenne, la procédure prend 1 an et la dette est multipliée par dix (les frais de justice s'accumulent et le client continue de consommer de l'énergie).

Au final, la politique mise en place et qui voulait protéger les consommateurs rate son objectif et fait même pire :

- La charge des impayés retombe sur les fournisseurs qui quittent Bruxelles;

- La fuite des fournisseurs empêche une concurrence saine et fait grimper les prix de l'énergie;

- Dans 90% des cas, une décision de coupure d'énergie est tout de même prise par la justice de paix, privant le consommateur de gaz et d'électricité.

"Cela fait des mois que nous attendons un projet d'ordonnance pour changer les choses et ça traîne!" martèle notre député Christophe De Beukelaer qui a déjà tiré la sonnette d'alarme à de nombreuses reprises.

+ d'infos sur lesoir.be