En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Campagne Stop Violences faites aux femmes 2021 : Osez en parler, Osez participer



Your Website Title

How to Share With Just Friends

How to share with just friends.

Posted by Facebook on Friday, December 5, 2014


Comme chaque année, l’équipe des femmes cdH organise une campagne de sensibilisation à l’occasion de la Journée mondiale pour l’élimination des violences faites aux femmes (25 novembre).

Cette quinzaine de mobilisation démarre traditionnellement le 11 novembre, armistice, mais aussi Journée belge des droits des femmes.

Elle se déroule sur les réseaux sociaux que nous vous invitons à suivre, soit sur le groupe  Femmes cdH | Facebook ainsi que sur la page  Femmes et Société asbl | Facebook

Cette année, cette campagne comprendra deux temps forts.

Premier rendez-vous :

Nous vous invitons très chaleureusement à participer à notre soirée-débat « Violences  Bienveillance obstétricales. (p)O(u)S(s)EZ, vous y êtes presque ! » qui se tiendra, le mardi 23 novembre, à partir de 18h30, au centre pour l’égalité Amazone à Bruxelles (10 rue du Méridien 1210 Bruxelles).  Il s’agit d’un type de violences qui était jusqu’il y a peu un véritable tabou. Les témoignages qui ont inondé les réseaux sociaux, à partir de 2014, avec les #PayeTonUtérus ou #PayeTonGynéco ont permis de réaliser l’étendue des violences gynécologiques et obstétricales.

Remarques sexistes, humiliantes, infantilisantes ou actes médicaux pratiqués sans consentement constituent des agressions qui peuvent mener à des symptômes post-traumatiques, des désagréments physiques, des problèmes sexuels, des douleurs persistantes et, dans le cas de violences obstétricales, au renoncement d’une nouvelle grossesse.

La condescendance et l’infantilisation peuvent augmenter encore pour les femmes pauvres, en situation de handicap, d’origine étrangère, homosexuelles…

A l’avant-veille de la Journée mondiale pour l’élimination des violences envers les femmes, la conférence sur les violences gynécologiques et obstétricales se veut une soirée d’échanges et de débats en vue d’aboutir à de véritables recommandations politiques.

Au programme

18h30 : Mot de bienvenue par Malika Madi, présidente bruxelloise de l’asbl Femmes et société

18h45 : La parole aux femmes (témoignages)

19h00 : Interventions

  • Bénédicte de Thysbaert et Florence Guiot, membres-fondatrices de la Plateforme Pour une naissance respectée
  • Miriam Baudoux Ben Jattou, juriste de l’asbl Femmes de droit 
  • Estelle Di Zenzo, ancienne vice-présidente de l’Upsfb (Union professionnelle des sage-femmes de Belgique), enseignante à la Haute École Provinciale du Hainaut-Condorcet et sage- femme libérale.

19h45 : Questions-réponses ► Avec la participation des Députées bruxelloises Céline Fremault et Véronique Lefrancq.

20h00 : Conclusion par Dorothée Klein, présidente de l’asbl Femmes et société

20h10 : Drink convivial

L’inscription est gratuite, mais pour des questions d’organisation et en raison de la crise sanitaire, les inscriptions sont demandées !!!!

Inscriptions : severine@ilferabeaudemain.team

Faites vivre l’événement ici.

Autre temps fort de cette campagne de sensibilisation :

Nous vous invitons à participer à la grande manifestation pour dire STOP aux violences faites aux femmes, le dimanche 28 novembre à Bruxelles. Elle est organisée par Mirabal, la plateforme qui réunit l’ensemble des organisations de femmes. Les femmes cdH y sont très actives. Le cortège démarrera, vers 14 heures, de la gare centrale à Bruxelles. Mais le rassemblement débute à 12 h 30, avec un village des associations. Nous vous donnons rendez-vous pour préparer des calicots, toutes et tous ensemble, dès 11h30, au siège du cdH 123 rue du Commerce à Bruxelles.

D’ici là, nous vous invitons à poster, dès à présent, sur les réseaux sociaux, des photos et vidéos de vous brandissant une main mauve, signe de mobilisation contre les violences. Plus d’infos Mirabal Belgium | Facebook.