En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

"Ce que je regrette, c’est que, lors du dernier Codeco, il n’y ait pas eu un mot pour le secteur des soins"