En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Demander un report pour soulager des milliers d'ASBL, ce n'était pourtant pas grand-chose

lavenir.net : La mesure avait été prise dans le contexte de la première vague, en 2020. Face à l’impossibilité de se réunir physiquement, les ASBL obtenaient un délai supplémentaire d’une dizaine de semaines pour pouvoir organiser leur assemblée générale. De quoi soulager à l’époque de nombreuses associations sans but lucratif, la Belgique en comptant près de 150 000.

Notre Députée fédérale Catherine Fonck en a fait la demande mardi en commission de la Chambre. Le ministre de la Justice, Vincent Van Quickenborne a fait savoir que ce n’était pas la volonté du gouvernement.

"Il me semblait que demander un report pour potentiellement soulager des milliers d’ASBL, ce n’était pourtant pas grand- chose. Je pense au monde du non-marchand, à la culture, aux clubs sportifs, etc. Il ne faut pas s’imaginer que toutes les ASBL – surtout les plus petites – ont les moyens, le matériel et la technologie nécessaires pour organiser des assemblées généra- les virtuelles."

+ d'infos sur lavenir.net