En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Manque de bois en Belgique : c’est une catastrophe pour les scieries wallonnes

DH.be : Depuis le début de l’année, les scieries belges ont du mal à s’approvisionner en bois. "Le phénomène n’est pas nouveau, mais cette année-ci, c’est du jamais-vu, constate François De Meersman, secrétaire général de la confédération belge du bois. Et depuis quelques semaines, les scieurs belges n’ont plus leur mot à dire : ils sont largement dépassés par le marché à l’exportation." Un constat qu'avait mis en lumière, il y a quelques jours, dans une publication partagée plus de 15.000 fois, notre Bourgmestre de Sivry-Rance, Jean-François Gatelier

"Aujourd’hui matin, j’ai présidé ma meilleure vente des bois communaux permettant d’engranger une recette exceptionnelle de presque 600.000 euros.

Malgré cette bonne nouvelle pour la Commune de Sivry-Rance, c’est une catastrophe pour les scieries wallonnes ! Sur les 4500 m3 vendus ce matin sur le cantonnement de thuin, TOUT a été acheté pour la Chine ! 500 m3 représentent 1 emploi wallon. Donc ce matin la Wallonie a perdu 9 emplois.

Les containers chargés de nos bois en vrac partiront d’Anvers pour un trajet de 14.000 km sur un bateau qui polluera l’équivalence de l’ensemble du parc automobile belge. Notre bois sera scié et transformé en Chine avec de l’électricité produite à partir de leurs centrales au charbon. Les containers ne reviendront pas vide mais remplis de jouets chinois pour les fêtes de fin d’année et dans 6 mois vous pourrez acheter votre parquet ou meuble IKEA qui aura fait le trajet retour de 14000 km.

L’Allemagne a décidé de ne vendre aux chinois que leurs surplus de bois, la France réglemente ses ventes de bois pour éviter le scénario catastrophique wallon. À partir du 1er janvier, la Russie va obliger la Chine à acheter du bois qui devra être scié préalablement en Russie.

Qu’attend la ministre écolo des forêts pour rapidement mettre en place des mesures protectionnistes pour préserver la filière du bois wallon et ses emplois ? Et accessoirement favorable au climat ?

Dans l’attente, n’oubliez pas de trier vos déchets, de rouler en voiture électrique et surtout de passer vos dimanches à marcher pour le climat.

Si rien n’est fait rapidement, il n’existera plus de filière wallonne du bois qui souffrait déjà de difficultés liées aux modifications climatiques."