En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Santé mentale : il faut prendre en compte l’impact de cette crise

Santé mentale : la résolution de notre Députée Mathilde Vandorpe a été votée à l’unanimité ! La majorité a entendu le cri d’alarme du cdH : il faut prendre en compte l’impact de cette crise sur la santé mentale !

Objectif : élaborer une stratégie cohérente de prévention du suicide en concertation avec les différents niveaux de pouvoir concernés.

"Il y a un impact aujourd’hui qui ne va se terminer avec le déconfinement. On en a pour des mois, des années même. Pas seulement pour les jeunes qui décrochent, je pense aux soignants, à la première ligne qui tient le coup pour le moment. Mais quand la pression va retomber… Je pense aussi à ceux qui vont se retrouver sans emploi, avec une faillite sur les bras... Ce sont des chocs qui vont perturber des familles entières. Il y a une crise sanitaire qui sera suivie d’une crise économique. Et, de manière transversale, d’une crise psychique. Tout le monde est concerné. Il faut sensibiliser maintenant, avant qu’il soit trop tard."

Le cdH demande notamment au Gouvernement wallon de :

  • travailler avec les autres niveaux de pouvoir pour prévenir le suicide;
  • mettre en place un monitoring permanent des décès par suicide renseignés par les certificats de décès;
  • renforcer les lignes d’écoute de prévention du suicide et proposer le rappel systématique des appelants;
  • mobiliser des moyens supplémentaires pour le suivi des personnes après un suicide dans le milieu dans lequel il est intervenu et dans les milieux fréquentés par la personne décédée;
  • sensibiliser tous azimuts, via la presse, les acteurs de première ligne, les parents et les enseignants à la détection précoce du suicide.
     

+ d'infos ici.