En cliquant sur OK, vous acceptez la politique de protection de la vie privée du cdH.

Ventilation dans les écoles : le Gouvernement fait des économies de bouts de chandelle qui vont coûter cher

De plus en plus d'experts s'accordent : "Il va être difficile de sortir de cette vague sans toucher aux écoles."

Pourtant, des mesures permettant de lutter contre la propagation du virus au sein des établissements scolaires existent. Notre députée et médecin Catherine Fonck tire d'ailleurs à boulets rouges sur les nouvelles mesures en matière de ventilation dans les écoles.

“On n’a pas beaucoup d’armes pour lutter contre le coronavirus mais on en a. Et la ventilation fait partie de ces armes. Il est irresponsable de la part des ministres de la Santé et de l’Enseignement de ne pas avoir mis en place plus tôt un vrai système de ventilation dans les écoles. Les mesures annoncées dans une circulaire la semaine passée sont trop légères. Dire qu’il n’est pas nécessaire d’avoir un détecteur de CO2 par classe, ce n’est pas sérieux”,

"En fait, la circulaire dit aux écoles qu’elles doivent se débrouiller. Ce sont elles qui doivent s’arranger pour s’équiper. Le gouvernement est pourtant capable d’acheter massivement des détecteurs et des purificateurs d’air. Ce sont des économies de bouts de chandelle qui risquent de coûter bien plus cher à la société si l’on doit à nouveau fermer des secteurs entiers.”

+ d'infos ici.